Articles de presse

Journée de la protection des données : six conseils pour améliorer la protection de votre vie privée en ligne

-


Paris, France, le 26 janvier 2021 : À l’approche de la Journée de la protection des données, le jeudi 28 janvier 2021, Avast, leader mondial des produits de sécurité et de la confidentialité en ligne, invite les Français à reprendre la main sur leur vie privée en ligne. La Journée de la protection des données a en effet pour objectif de faire connaître et de promouvoir les meilleures pratiques en matière de protection de la vie privée et des données sur Internet.

« Dans le domaine de la protection de la vie privée en ligne, il est important de ne pas faire preuve de complaisance et de se pencher régulièrement sur la manière dont on peut garder le contrôle de notre vie privée et des données personnelles partagées, y compris sur les réseaux sociaux et les applications que de nombreux Français utilisent chaque jour, conseille Shane McNamee, Responsable confidentialité chez Avast.

Facebook fêtera son seizième anniversaire la semaine prochaine, le 4 février, et même s’il n’était pas le premier réseau social à voir le jour, il a révolutionné la façon dont nous partageons volontairement des données à caractère personnel en ligne. Des plateformes, comme Facebook et Google, ont développé des réseaux publicitaires complexes qui s’appuient sur des données à caractère personnel pour diffuser des publicités ciblées ; lesquelles peuvent parfois nous sembler omniprésentes. Il existe toutefois différents moyens de reprendre le contrôle et de limiter l’accès des sites web, des réseaux sociaux et des applications aux données personnelles. Le contrôle dont nous disposons pour décider qui peut voir nos données, et ce que ces personnes sont autorisées à en faire, est bien plus important qu’on ne le pense. »

Luis Corrons, Expert sécurité chez Avast, propose ainsi six gestes simples pour aider à reconquérir une partie de sa vie privée sur les réseaux sociaux et les applications.

  1. Gérer les publicités

    Il est possible de limiter les données que les annonceurs utilisent pour mieux cibler sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, il faut examiner attentivement les paramètres de confidentialité et de publicité, et s’assurer de supprimer les centres d’intérêt que la plateforme peut utiliser pour cibler les utilisateurs ; une opération possible sur Facebook et Twitter. En outre, il convient de désactiver, ou de supprimer, toute donnée à caractère personnel susceptible d’être également utilisée pour le ciblage publicitaire. Le suivi et le ciblage des publicités sur les réseaux sociaux peut aussi être supprimé, en désactivant par exemple l’« Activité hors Twitter » sur Twitter et en supprimant les « Publicités montrées hors de Facebook » sur Facebook.            

  2. Désactiver le suivi de localisation
    Le suivi et l’historique des déplacements, et même les métadonnées de localisation des photos, permettent aux plateformes et applications de suivre et de répertorier les emplacements précis des utilisateurs, pour ensuite proposer des annonces personnalisées. Pour protéger efficacement sa vie privée, la solution est alors de désactiver les services de localisation sur son téléphone pour toutes les applications de réseaux sociaux et son appareil photo. Avec un iPhone, cette option est disponible dans Réglages, Confidentialité, puis Service de localisation. Sur Android, il faut se rendre dans Paramètres, puis Localisation pour désactiver le partage de localisation, l’historique de localisation et ajuster l’accès des applications à la localisation.   
      
  3. Ne pas se connecter
    Sur certaines réseaux sociaux, comme Twitter et TikTok, il n’y a pas besoin de se connecter pour consulter les contenus. En décidant de ne pas se connecter, les internautes empêchent les plateformes de recueillir un volume important de données, comme le parcours de navigation sur le réseau, les contenus recherchés et avec lesquels les utilisateurs interagissent, ainsi que les publicités sur lesquelles ils cliquent. 

  4. Révoquer les autorisations associées aux applications et aux jeux
    La plupart des utilisateurs se connectent à des applications et sites web avec leurs identifiants Facebook ou Google. Si cette solution est très pratique, elle permet également à ces sites d’accéder à leurs données et à Facebook d’obtenir davantage d’informations à leur sujet. Dans les paramètres Facebook, il est donc clé de révoquer les autorisations, ou de choisir les données auxquelles les applications et les jeux encore utilisés ont accès.          
  5. Ne pas cliquer sur les publicités
    De nombreuses plateformes et applications de réseaux sociaux répertorient non seulement les publicités sur lesquelles les internautes cliquent, mais aussi le temps passé à les consulter ou à les parcourir. Afin que les plateformes ou les réseaux sociaux ne disposent pas d’informations sur leurs centres d’intérêt, les utilisateurs doivent prendre l’habitude d’ignorer toutes les annonces et de ne pas utiliser la fonction « Shopping », disponible notamment dans Instagram et sur Google. A l’inverse, si un article leur plaît, il est préférable d’effectuer une recherche via le navigateur tout en utilisant un VPN, comme le VPN Avast SecureLine, qui complique le suivi des activités en ligne par des tiers.       
  6. Créer une adresse électronique de type « burner »
    Pour réellement reprendre le contrôle de sa vie privée, il est conseillé de recommencer à zéro en créant une adresse électronique de type « burner ». Il s’agit d’un email à n’utiliser que pour des activités spécifiques et qui n’est lié à son propriétaire nulle part ailleurs, ce qui complique considérablement la tâche des entreprises désireuses de le suivre. Créer une adresse de ce type gratuitement sur Gmail est très facile, mais elle ne doit pas être liée à son compte principal ; mieux encore, utiliser un service de courrier électronique différent de celui utilisé habituellement, afin de ne pas les relier accidentellement.

Pour plus de conseils sur la manière de protéger sa vie privée en ligne, consultez les articles du blog d’Avast consacrés à Facebook, Instagram, TikTok et Twitter.