XP reste un nid fertil pour les virus informatiques

75% des virus attaquent sous Windows XP et plus particulièrement sur les versions piratées qui sont des cibles idéales pour les hackers.

PRAGUE, République Tchèque, le 28 Juillet 2011 – Le laboratoire de virus d’AVAST Software a identifié les versions non corrigées et piratées de Windows XP comme le principal vecteur d’infection de virus.

Selon une étude réalisée il y a 6 mois sur plus de 630 000 infections, 74 % proviennent d’ordinateurs équipés de Windows XP, contre 17% d’ordinateurs dotés de Vista et seulement 12% sur Windows 7.

Windows XP a beau être ancien, il reste le système d’exploitation le plus répandu à travers le monde. Il est utilisé par 49% des utilisateurs d’avast! Antivirus contre 38% ayant Windows 7 et 13% Vista.

Infections de virus et choix de systèmes d'exploitation

Les virus sont souvent invisibles aux yeux des administrateurs car ils modifient les fonctionnalités standards des systèmes d’exploitation ou d’autres applications, en accédant aux logiciels et aux données.

« Un des problèmes avec Windows XP est le nombre élevé de versions piratées, d’autant plus que les utilisateurs sont souvent incapables de réaliser correctement les mises à jours, qui sont en général bloquées par Microsoft », explique Przemyslaw Gmerek, expert en virus chez AVAST. « Leur manière d’attaquer en profondeur le système d’exploitation et d’y rester dissimulé fait des virus une arme idéale pour voler des données privées. »

Les systèmes d’exploitation plus récents comme Windows 7 sont plus résistants aux virus mais ne sont pas pour autant immunisés. L’intégration d’innovations comme l’UAC (contrôle du compte de l'utilisateur), le Patchguard et la Driver Signing (Signature Pilote) dans la dernière version de Windows a beaucoup aidé, mais ne fournit pas une protection fiable en tant que telle. Les Cybercriminels continuent à peaufiner leurs stratégies d’attaque sur les Master Boot Record (MBR) qui demeurent leurs cibles favorites, même pour la toute nouvelle variante de virus : le TDL4.

Les études ont conclu que les infections de virus passant par le MBR représentent plus de 62% des infections. Celles via les pilotes représentent quant à elles seulement 27%. Le principal virus est la famille Alureon (TDL4/TDL3), responsable à 74% des infections.

« Il est essentiel de toujours avoir un antivirus installé et mis à jour », indique M. Gmerek. « En cas de soupçon de virus, les personnes peuvent scanner leur ordinateur avec un outil de suppression de virus comme aswMBR. »

avast! est la seule solution AV qui fournit une détection de virus en temps réel, lors du démarrage de l’ordinateur, ainsi que des scans à la demande pour éviter les infections automatiques.

Ces fonctionnalités sont inclues dans toutes les versions gratuites ou payantes de l’anti-virus avast!

X